La Tour de By : l'étrange destin d'un moulin à blé

 

Tour de By Il était une fois... Dans des temps très ancien, Gironde romaine ou Gironde anglaise peut-être, existait sur la commune de Bégadan, un moulin qui, chaque jour, transformait vaillamment des grains de blé en belle et bonne farine. Cela dura des années, puis, un jour, fatigué ou délaissé par l'ingratitude humaine, à moins qu'une guerre ne le détruisit, il s'arrêta et peu à peu tomba en ruines.

Mais voilà qu'un jour, en l'an 1825, on décida de redonner vie à ces ruines, et comme le Sphynx renaît de ses cendres, le vieux moulin connut une nouvelle vie, et, sur ses ruines, on construisit... un phare. Jusqu'au début du XXème siècle il fut précieux pour les marins navigant sur l'estuaire. Il était situé à quinze mètres au-dessus du niveau de l'eau, et à trois cents mètres des rives. C'était le phare de By.

De nos jours, ce phare est devenu " la Tour de By ", et ne règne plus que sur les vignes du Château éponyme, dont il émerge comme sortant d'un océan de piquets de bois.

De là où je me trouve, on ne voit pas le socle de pierre sur lequel il est érigé, et qui lui donne un air de Cordouan miniature. Que lui réserve encore un destin si capricieux ?

Simone Casabon (Le Taillan)


Commentaire : #1
Vous avez envie d'écrire un commentaire? Cliquez ici