Le marais poitevin - pays vert et chemins d'eau

 

carte

Marais Poitevin 1

Marais Poitevin 3

Marais Poitevin 7

Marais Poitevin 8

Tout est eau dans le Marais mouillé, rivières, canaux, conches, rigoles, fossés…. Tout y a été creusé, à mains d’homme, dès le treizième siècle pour drainer le marécage, puis pour construire des digues et créer des voies de circulation pour les paysans et leur bétail.

Tout est verdure dans le Marais mouillé. Les prés d’herbes folles sont envahis d’iris jaunes et de boutons d’or. Les plantes s’en mêlent. Angélique, bardane et grande consoude, les comestibles et médicinales; la nuisible jussie aquatique, l’envahissante lentille d’eau asphyxiante. Que de verts !

Tout est habité. Le ragondin, « lièvre du marais », le martin pêcheur, l’écrevisse américaine creusent trous et galeries dans les berges. Les oiseaux migrateurs y tiennent de grands rassemblements.

Tout est couleur dans les villages du Marais. Les maisons, bâties en plaquettes de calcaire, s’égayent de boiseries peintes en bleu et d’une multitude de fleurs, rosiers grimpants sur les vieux murs de pierre, rosiers buissons de toutes teintes, plantes vivaces qui quittent le jardin pour se faufiler dans les venelles, seringats odorants, ici des rhododendrons, là des pivoines rouges, là-bas des blanches et derrière ce mur de clôture le pavot pourpre.

Les randonneurs de « La Pointe » du Médoc que nous sommes ont fort apprécié
- de se laisser porter au fil de l’eau
- de marcher, même sous la pluie, sur les routes et les sentiers ombreux - de rencontrer le baudet du Poitou
- de vivre quatre jours paisibles, dans une nature sereine, entre ciel et eau. Que du bonheur !

Huguette Hervieu / Agnès Béziès (Grayan)