Savoir vivre

 

carte

Picknick Maintenant depuis presque deux ans, nous vivons en Médoc et nous nous sentons bien ici. Nous avons trouvé que nous avons cherché: calme, sérénité, savoir vivre. Une nature en laquelle on peut faire beaucoup: l'océan, marcher sur les plages magnifiques, mais aussi dans la forêt et à la Gironde.

Le temps fait beau le plus souvent. Le matin, il pleut un peu, mais nous savons que le soleil revient vite (avec quelques exceptions). La peur est (presque) disparue que après deux jours de soleil le ciel éternellement gris comme en Allemagne vient de nouveau pour les prochaines semaines. En outre, ici dans le Médoc nous avons fait la connaissance de la politesse des Français dès le premier jour. Très vite nous avons fait plusieurs et gentilles connaissances. Alors nous avons fait aussi la connaissance d'Elke et Christian. Ils viennent aussi d'Allemagne et connaissent le Médoc depuis longtemps. Maintenant depuis quelques années, ils vivent définitivement ici et sont beaucoup engagés. Ils nous racontaient qu'ils aient organisé un pique-nique franco-allemand au phare de Richard. Une bonne idée. Nous nous sommes inscrits directement. Le pique-nique était pour nous une occasion bienvenue de faire la connaissance des nouveaux gens et améliorer notre français. Et ainsi il en venait aussi. Nous étions à la fête et avions notre joie de l'atmosphère sans contrainte. Sauf Elke et Christian nous connaissions seulement Karin.

Picknick Au grand buffet nous prenions quelque chose à manger et nous nous installons alors à la première table libre. Quelques minutes plus tard s'assoyaient à gauche de moi Heike et leur marie Frank et à droite Stéphane et sa femme Isabelle. C'était exactement cela que nous avons cherché. Heike et Frank habitent et travaillent depuis quelques années à Blaye et viennent du nord-est d'Allemagne. Ils ont fait partie des amis du pique-nique et sont venus malgré le voyage un peu plus long au phare de Richard.

Isabelle et Stéphane viennent de Médoc et vivent et travaillent aussi ici. Ils parlent seulement quelques mots allemands, mais ce n'était pas grave. Nous avons parler en français. Finalement, nous sommes en France. Cela nous a fait le plaisir parler à tour de rôle dans la langue allemande et dans la langue française. Entre-temps Elke s'installait chez nous et Christian nous a présenté Guy Lego, le président de l'association du phare Richard.

Malheureusement l'après-midi passait trop vite. Mais bientôt, on peut répéter cela.

Jörg Becker (Saint Vivien)