Baignade du Nouvel an à Euronat

 


carte

Depuis longtemps je connais les plaisirs de la baignade à des moments plutôt inhabituels. Même si c'est en octobre, décembre ou mars, la Côte Atlantique connait des jours ensolleillés qui vous invitent à vous promener. Parfois on prend ses vêtements sur les bras pour s'exposer un moment aux embruns des vagues alors que d'autres promeneurs portent des vestes épaisses. Jusqu'à présent j'étais toujours seule à m'adonner à ce genre de plaisir.

Pourtant, en ce jour du Nouvel an, les choses étaient bien différentes. Il ne faisait pas vraiment chaud, la mer avait l'air agréable avec de belles vagues mais elle n'était pas franchement séduisante ! Malgré tout, je me suis baignée ce 1er janvier, sans doute aussi pour partager l'aventure avec un groupe de "durs à cuire" - comme apparemment il en existent toujours - et qui avaient prévu une baignade en groupe.

En arrivant, le parking de la plage principale d'Euronat, généralement vide durant l'hiver, était plein à craquer et une foule de gens se dirigaient vers la mer à pied ou en vélo. A la plage, un groupe de courageux déjà deshabillés et complètement nus et un groupe encore plus grand de curieux chaudement vêtus. Ensemble on a gagné, on a conquis la mer pour en sortir détendus, contents, la peau un peu rougie, bien irriguée, dans un bien-être total.

En compagnie d'autres "fous" on peut faire fi à n'importe quel temps .... et le soleil, ce jour-là, a quand même fini par se pointer.

Elke Schwichtenberg (Saint Vivien), traduction : Déa L'Hoëst