Le marathon du Médoc - elles l'ont fait !

 

carte

Marathon du Médoc 1

Marathon du Médoc 2

Marathon du Médoc 3

Marathon du Médoc 4

Marathon du Médoc 5

Marathon du Médoc 6

Marathon du Médoc 7

Marathon du Médoc 8

8H15 départ de Vertheuil avec Chris. Aux portes de Pauillac notre voiture traverse une suite de clowns, de dompteuses, d'acrobates, d'hommes en tutu rose bonbon, de têtes couvertes de perruques délirantes, et bien d'autres encore. Nous optons finalement de nous garer à la gare, par chance une place encore libre nous attend. Atteint par la douce folie ambiante nous revêtons nous aussi nos costumes de mi clown, mi funambule.

9H00 sur les quais, nous nous fondons dans le cortège de 8700 marathoniens en attente du signal de départ. Curieusement, règne dans cette foule déguisée une sérénité étrange, très loin de l'excitation que j'avais imaginé. L'attente est longue et ce petit vent du Nord nous donne la chair de poule.

9H20 lancement du spectacle, fabuleux ses hommes-marionettes qui virevoltent au dessus de nos têtes.

9H30,... 5, 4, 3, 2, 1, GO, le départ est lancé. Nous jouons des coudes pour pouvoir avancer, il faut absolument éviter la chute qui serait désastreuse pour le moral. 2 kms plus loin le premier ravitaillement est déjà là. Des chips et des biscuits apéritif mais pourquoi..., je le comprendrais plus tard. Pour l'instant je bois un verre d'eau et mange une banane et s'est ce qui me sustentera jusqu'au bout. Beychevelle, nous traversons le premier château, L'étroitesse du passage nous oblige à marcher. Nous laissons derrière nous les fans de photos souvenirs sur le perron du château et continuons sur le chemin de terre. Les châteaux vont se succéder à un rythme tranquille, 55 en tout. Château ? Je retrouve les chips, et biscuits apéritif, je prends le temps d'en manger cette fois ci, j'apprécie ce sel reconstituant, mais je perds Chris, …je l'aperçois, elle est déjà loin, je dois accélérer pour la rattraper, c'est dur. 13H15 château Lafitte, nos muscles commencent à être douloureux, 13h30 Cos d'Estournel, Sophie la belle-soeur de Chris nous accompagnera de ses bons conseils de pro jusqu'à la fin. Après Montrose, nos muscles n'en peuvent plus, nos genoux crient aux bourreaux, mais il faut continuer, plus que 3 kms, c'est trop dur, le moral s'affaiblit, on marche sur 1kms 500.

Passer le stand de « Finir en beauté », des glaces et bonbons, nous ordonnons à nos jambes de reprendre la course, au bout de cet effort, enfin, nous foulons le tapis rouge, et passons la ligne d'arrivée après 6h13mns et 14 secondes de course. Nous sommes fières d'avoir fini notre premier marathon. Nous avons vécu pleinement chaque moment mais sans doute trop à l'écoute de notre corps. L'année prochaine, promis, nous essaierons de garder à l'esprit la compétition pour faire un meilleur temps. RDV en 2010.

Vanille Icart (Vertheuil)

voir aussi la vidéo Médoc Marathon