En l'air avec Alain

 

carte carte

En Medoc on ne voit pas trop d'avions, quelquefois des traînées de condensation dans le ciel. Parfois on entend un ronronnement venant du ciel, c'est comme un gros insecte bourdonnant et léger dans l'air.

Et maintenant me voilà assise sur cet objet volant ! Le bourdonnement est intense et le vent siffle à mes oreilles. Il roule, avance par saccade, on sent les secousses et puis il décolle. Lorsque je baisse la tête, je vois un miroir d'eau et le vert des forêts en bas...

Alain, propriétaire et pilote d'un deltaplane motorisé a proposé à Christian et moi de survoler le lac d'Hourtin jusqu'a l'océan.

Il nous attend déjà devant sa maison située si idyllique en direct au lac d’Hourtin. Il nous salue et puis nous nous trouvons devant l’appareil qui nous doit transporter en l’air. Quelque timonerie, un moteur et surtout une grosse voile. Tout inspire la confiance en même temps qu'un petit goût de l'aventure .

Une demi-heure plus tard, je suis installée dans ce drôle d'oiseau après avoir mis ceinture et casque d'écoute, comme le pilote. Il m'explique ce que nous voyons : la presqu'île de Piqueyrot, au loin le lac de Lacanau et dans la brume, la dune du Pyla, les maisons d'Hourtin-Plage, voilà un ami en bas qui fait un signe au pilote (ici tout le monde se connaît). Alain lui répond. Le deltaplane se balance, la mer se rapproche et moi j'essaie de filmer. Alain vole en longeant les dunes, puis un dernier virage rude et nous retournons vers sa maison qu'on peut voir sur le bout de la piste d'atterrissage. Christian qui a volé le premier a pu filmer mon vol.

A la fin nous nous retrouvons sur la terrasse d’Alain où nous trinquons à cette belle aventure. Merci Alain.

ELke Schwichtenberg, Saint-Vivien, traduction: Pierre et Geneviève Ponsardin