L'or rouge du Médoc

 

Au détour des vignobles Médocains, sur commune de Gaillan Médoc proche de la route menant à la plage du Pin sec, voila une culture qui est une des plus originales du Médoc.

François Soum, Médocain d'origine, après quelques périples et péripéties de la vie, est revenu en 2012 dans sa région natale afin d'y réaliser l'un de ses rêves.

Son rêve ? Créer une safranière ! Autrement dit, la culture du safran.

l'or rouge du Médoc l'or rouge du Médoc l'or rouge du Médoc


Un travail tout au long de l'année, avec un entretien particulier et un travail très minutieux afin de récolter cet or rouge de la mi-septembre à la mi-novembre.

L'étape de la récolte est très prenante car elle nécessite tous les matins une cueillette à la main, puis un travail d'horloger sur la fleur afin de ne garder que le pistil (couleur rouge).

Celui-ci est ensuite séché pour perdre 80% de son poids pour sa conservation et pour exprimer le meilleur de son arôme.

l'or rouge du Médoc l'or rouge du Médoc l'or rouge du Médoc


Un travail précieux pour extraire cet épice rare au gout raffiné, mais aussi considéré comme vertu médicinale et aussi comme teinture ancestrale. L'or rouge du Médoc qui vaut tout autant que celui du vignoble Médocain.

Xavier Naboulet (Macau)