La fleur au fusil

 

carte

fleur aun fusil « Le rendez-vous des chasseurs », bar mythique tenu par Bernard Metenier pendant plus de vingt ans, face à la place du marché de Saint-Vivien, devient « La fleur au fusil », restaurant incontournable cet été si on écoute les louanges portées par la rumeur ...

La terrasse du « Rendez-vous des chasseurs » était LE lieu de rendez-vous où on entendait discuter dans toutes les langues du monde ! Et ça continue ... Gourmands et gourmets, Marion et Théo ont une passion commune pour la cuisine, mais une « cuisine inventive, créative et connectée au monde », aime à dire Théo, qui explique ainsi ses surprenantes associations de saveurs et d'épices liées à un approvisionnement local : le marché du jour est réalisé auprès des commerçants et producteurs du village. Les assiettes sont généreuses, le tout est un régal pour les papilles! La carte est courte: quelques tapas, quelques entrées, plats et desserts. Elle évolue régulièrement selon le marché et les inspirations de chacun, car tous deux officient aux fourneaux : Théo cuisine salé et Marion préfère les desserts. Ils proposent également un repas tous les midis et la formule du marché les mercredi midi et dimanche soir. La carte des vins fait une jolie place au Médoc, mais également aux vins jeunes et bio et aux vins du monde.

En ouvrant ce restaurant, Marion et Théo succèdent à Bernard Metenier, père de Marion. Férus de cuisine, ces deux jeunes doués ont fait leurs classes avec des chefs japonais, anglais, italiens et français ; ils ont travaillé en France, en Italie, en Suisse pendant 10 ans pour Théo et 4 ans pour Marion.

Pourquoi « La fleur au fusil » ? Marion répond par une pirouette: « C'est un clin d'œil à cette expression française qui cite les Poilus partis la fleur au fusil avec enthousiasme et insouciance, « et en chantant, comme nous », ajoute Théo le musicien, qui annonce une petite série de concerts en août.

Dominique Rouyer (Saint Vivien)


Commentaire : #1#2
Vous avez envie d'écrire un commentaire? Cliquez ici