La "Ferme Aquacole"

 

carte

Bertrand Jung a fait des études d’agronomie et de pisciculture. C’est lors d’un séjour de formation au Verdon, qu’il découvrit les avantages présentés par la région du Médoc pour l’ostréiculture et l’élevage de gambas – et il y est resté.

Nous nous joignons à une visite guidée que Bertrand Jung propose à un groupe de Français. Il explique d’abord les conditions environnementales nécessaires à l’élevage qu’il a installé en 1989 : L’eau des bassins est un mélange d’eau douce de la Gironde et d’eau de mer. Un système d’écluses garantit que la proportion de ce mélange reste constamment stable et que les bassins, qui font environ 100 m x 50 m et 80 cm de profondeur, reçoivent en quantité suffisante les nutriments marins. M. Jung achète ses naissains : les gambas chez un producteur-naisseur, les huîtres dans le Bassin d’Arcachon. Les bassins offrent à ces animaux des conditions de vie idéales, car ils ont toujours suffisamment de nourriture. Les huîtres sont mises dans des paniers en grillage métallique, que l’on fixe sous la surface de l’eau afin que leur croissance ne soit pas perturbée par les courants ou les prédateurs.

ferme Aquacole Saint-Vivien ferme Aquacole Saint-Vivien ferme Aquacole Saint-Vivien

Les gambas –une variété japonaise- sont des animaux nocturnes qui passent la journée enfouies dans la vase au fond des bassins pour se protéger des prédateurs ; elles quittent leur cachette la nuit pour chercher leur nourriture. Alors que les huîtres sont collectées dans leurs poches, les gambas doivent être pêchées de nuit. A cet effet, on déploie d’une largeur de bassin à l’autre des nasses dans lesquelles les gambas viennent se prendre.

A la ferme aquacole de St Vivien, vous pourrez non seulement acheter des huîtres et des gambas, mais aussi une grande variété de coquillages et de crevettes. C’est là, ainsi que sur le marché local, que Bertrand Jung vend ses coquillages, crevettes, huîtres et gambas. De plus, il préside au Verdon l’Association Curuma qui s’occupe de la préservation et du maintien des zones humides et de leur diversité biologique.

Christian Büttner/Elke Schwichtenberg (Saint-Vivien), traduction: Jacqueline Tabuteau

Transcript de la conférence de Bertrand Jung