Paquerettes mystérieuses

 

Paquerelles Au bord du chemin qui mène à la maison, cette pâquerette a attiré mon attention. Je l'ai prise en photo. C'était à la mi-mars. Un examen attentif m'a permis de dénombrer quatre cœurs, la grosse tige plate qui les supporte est vraisemblablement la réunion des quatre queues.
Sur la photo suivante, la même plante vue de dessus, on distingue l'arrondi des inflorescences.

Paquerelles J'ai montré cette curiosité à un voisin, originaire d'ici et fin connaisseur de la flore locale. Il a été surpris et a partagé mon inquiétude jusqu'alors diffuse. Depuis un mois celle-ci a été renforcée par la découverte aux alentours de cinq ou six exemplaires du même acabit.

Plusieurs hypothèses. La première, la plus souriante : c'est une anomalie banale que généralement la tonte occulte. Comme disait un ami "quand je vois une pâquerette je sors ma tondeuse, on va pas se laisser emmerder par les pâquerettes..."

Deuxième option : pâquerette transgénique qui, avec sa modestie coutumière, préfigure la grande invasion de Monsanto dans notre quotidien.

Enfin dernière version de "l'apocalypse now", comme au moyen âge c'est un grand prodige annonciateur de grands bouleversements, celui-ci pourrait être l'avènement d'une ère où nous serions doublement gros et gras.

Qu'en pensez-vous ? Rassurez-moi.

Guy-Maternus Schneider (Saint Laurent)