L'arbre sauvage

 

Renovation 1

Renovation 2

Renovation 3

Renovation 4

Il est dans mon jardin, et pourtant, c'est un arbre sauvage. Nous ne l'avons pas planté, il est venu tout seul, sans doute transfuge de la pignada voisine. Une graine indépendante, qui, un jour a décidé de partir à l'aventure, délaissant tous ses semblables, cédant aux promesses du vent.

Ce sauvage, c' est l'arbousier. Il s'est faufilé entre magnolia, yuccas et laurier, et, sans bruit, il a grandi près de nous. Tous les ans, généreusement, il nous offre ses fruits. Nous guettons leur maturation. Elle se fait de façon fantasque, boules jaune-vert des arbouses pas encore mûres, mélangées aux boules rougissantes de celles qui le sont presque.

L'arbousier est tellement sauvage, qu'il ne respecte aucune règle des autres arbres. Il pousse l'originalité et l'indépendance à présenter en même temps, fruits mûrs ou pas, et fleurs qui ressemblent à des clochettes de muguet. Plus on regarde vers le haut de l'arbre, plus les arbouses sont mûres. Bien sûr, elles sont plus près du soleil !!! Et encore plus haut : elles sont prêtes pour la confiture.

Mais, nous avons de sérieux concurrents : le vent, et les oiseaux. Le premier, sans aucun égard, les jette au sol, les seconds les grignottent. Et nous alors !!! Nous, on regarde, et on fait au mieux. Mais j'aime bien les voir, accrochées à leurs branches, comme des bijoux sur un arbre de Noël, se détacher sur le bleu du ciel, accompagnées de leurs clochettes blanches.

Mais, tout sauvage qu'il est, l'arbousier a des lettres de noblesse. Il apparaît même sur le blason de la capitale espagnole. L'ours symbolise la force, l'arbousier : le pouvoir. En Algérie, terre de sorcellerie, les Berbères utilisaient des branches d'arbousier lors des exorcismes. Les Romains s'en servaient aussi pour chasser les sorcières, mais aussi, plus pragmatiques, pour guérir les enfants malades. D'ailleurs, en phytothérapie, on le connait bien sous son nom savant d'arbutus unedo, pour ses propriétés diurétiques et anti-inflammatoires. Les Italiens du Risorgimento en avaient fait leur emblème, car ses fleurs, ses fruits et ses branches déclinaient les trois couleurs de leur drapeau. En Corse du Sud, le jour de l'an, les enfants vont déposer une branche d'arbousier dans les maisons du voisinage; en échange, ils reçoivent gâteaux, bonbons, ou une pièce de monnaie. A la fin de leur tournée, ils se partagent les cadeaux.

Si l'arbousier peut présenter à la fois fleurs et fruits, c'est qu' il a été béni par D. Une légende raconte que Jésus, poursuivi par des soldats romains, fut caché par un arbousier. Mais, une bruyère voisine, jalouse, le dénonça. Jésus fut capturé. Depuis, récompensé, l' arbousier porte plein de fruits, tandis que la jalouse bruyère fut condamnée à ne jamais en porter. Je suis très fière d' avoir ce sauvage dans mon jardin, et le remercie de l'avoir choisi comme lieu de résidence.

Simone Casabon (Taillan)


Commentaire : #1#2
Vous avez envie d'écrire un commentaire? Cliquez ici