Vin, vagues et chant

 

carte

In vino canto Un dimanche sur une île: Le soleil brille sur la flore, la faune et le Delta de la Gironde avec sa plus belle lumière. Un léger vent emporte de la musique à travers les vignes. Le vin grand cru flatte le palais. Un moment paradisiaque. Comme un tableau de Renoir : Le déjeuner des randonneurs.

C’était comme ça,dimanche dernier à l’Île Margaux, qui apartient à un propriétaire privé et n’est pas accessible au publique. Grâce à l’engagement de l’association „In vino canto“ une „grande bouffe“ est organisée avec des randonneurs joyeux, et ce à l’ombre du chai à fruits et vin de l’ île. Un „Domaine de l'Île-Margaux“ millésime 2008 est servi au verre. Des chants à boire de la renaissance se font entendre aux oreilles.

Cette balade inoubliable démarrait à Margaux vers 10:00 – (une heure civilisée). Dominique, du Médoc et Patricia de la Rhénanie, les initiateurs de „In vino canto“ venaient accompagner le groupe bien constitué vers le ponton avec un programme musical éclectique. L’église Saint Pierre s’était remplie avec des sons de flûte, Schubert pêchait ses truites du ruisseau et Madame la Marquise téléphonait avec son valet James, ceci, pour nommer quelques temps forts dans le delta de la Gironde.

Les deux chanteuses offraient une prestation haut gamme, d’abord au domaine légendaire du Château Margaux, plus tard à l’île de Margaux, île retirée du monde.

Verena Willudda (Moulis), traduction : Richard Messyasz