L'église de mon village

 

carte

eglise

eglise

eglise

eglise

Depuis le temps que j'habite ici, je ne la connaissais pas. Bien sûr, de la route qui traverse le bourg, je voyais sa silhouette trapue, mais c'est tout. Alors, il y a quelques jours, avec ma soeur et Victor le Chien, nous sommes allés nous promener dans ce coin, et...voilà.

Une église romane, l'une des premières en Médoc, aurait été construite au XVème siècle. L'église actuelle, dédiée à Saint Hilaire, date de mille huit cent cinquante trois, et aurait été bâtie sur les traces de l'ancienne. Nous le retrouvons, juché au sommet du portail, sous l'horloge qui rythme les heures du village, du moins je le suppose, car depuis chez moi, trop à l'écart du bourg, on ne l'entend pas. Parfois les cloches, quand le vent souffle du sud.

Entrons. La nef principale se veut romane et sobre, voire austère. Les parties latérales présentent cette même sobriété; pas de fioritures, pas de tableaux; rien de présomptueux. C'est une église de campagne, toute simple. Des vitraux dont certains dessins sont presque naïfs, un peu délavés; d'autres plus élaborés, peut-être plus anciens. Quelques statues, et aux murs de pierre rugueuse, un chemin de croix en...je ne sais quoi, mais je lui trouve des reflets métalliques.

Pour sortir, nous traversons à nouveau ce petit vestibule, qui devait être peint dans des temps plus anciens, car il reste un vestige qui représente apparemment un lambeau d'armoiries; on dirait l'un des léopards bordelais.

Voilà, un coup d'oeil à l' arrière, et vous aurez fait le tour d'une petite église sans prétention.

Simone Casabon (Le Taillan)