Le Château Palmer

 

carte

palmer

palmer

palmer

Ses tourelles me sont apparues juste après un virage à quatre vingt dix degrés. J'ai garé la voiture, et, appareil photo prêt à dégainer, je me suis avancée vers les grilles bleu-clair, fermées bien sûr.

Ce sont les célèbres banquiers Péreire, deux frères, qui firent édifier ce château, à la fin du XIXème siècle, sur les terres du Major Général Palmer, précédent propriétaire, et qui y laissa sa fortune. L'entrée se situe sur le côté, à l'angle de la route et d'une allée longeant les vignes à gauche et un petit parc à droite.

Il y a un superbe chêne-liège; il me rappelle celui dans lequel, mes deux inséparables copains et moi, taillions de petites barques quand nous étions enfants.

Un coup d'oeil à la façade arrière du château, et je vais continuer mon exploration.

Un mot quand même sur le vin de ce château. Il s'agit d' un troisième grand cru, classé en mil huit cent cinquante cinq. La qualité de la terre, le soleil girondin, ( sans doute en vacances en ce moment ), réalisent l'alchimie subtile qui transforme le raisin en une explosion de saveurs complexes qui allient finesse, densité et élégance. Mais, ne sont-ce pas là les qualités de tous les vins du Bordelais ?

Simone Casabon (Le Taillan)