Le Château Marojallia

 

carte

marojallia

marojallia

marojallia

marojallia

Beaucoup moins connu, hors des connaisseurs et habitués des séminaires d'entreprises, que son illustre voisin, le château Marojallia est situé à l'entrée du village de Margaux, face à la route qui mène au château du même nom. C'est une élégante bâtisse, construite en rectangle fermé.

Marojallia est, semble t'il, le nom que portait Margaux au temps d'Ausone, philosophe de la Burdigala romaine. Ce château est une somptueuse demeure. L'entrée se trouve sur la façade donnant sur une rue étroite, par une double ouverture à l'arc parfait.

Côté vignes et jardin, c'est une construction basse, façon longère, agrémentée d' une tourelle à toit pointu, très effilé, et d'une autre tour, plus trapue, surmontée d'une terrasse. Les vignes viennent vraiment " lécher " la maison.

Marojallia est vraiment particulier en Médoc. il en produit le premier " vin de garage ". Jusqu'en mil neuf cent quatre vingt dix neuf, il n'en existait que deux, du côté de Saint Emilion et de Pomerol, sur l'autre rive de la Garonne. Les vins de garage sont des vins rares, d'excellentes appellations, produits sans contraintes économiques, et en si petites quantités, que les cuves et barriques qui les contiennent, peuvent tenir dans un garage.

Jusqu'en mil neuf cent quatre vingt dix neuf, le domaine produisait des Margaux classiques. L'élaboration d' un vin de garage a permis des soins minutieux sur cette petite production, qui en font l'égal des plus grands crus. Le redoutable Robert Parker a noté Marojallia quatre vingt quatorze sur cent, dès sa naissance. Ce qui est aussi bien que Château Palmer.

Marojallia est aussi un lieu de charme pour mariages, séminaires, etc...Les chambres sont extrêmement raffinées, et la visite est un véritable voyage à travers le monde : hall à la grecque, salon anglais, chambres romaines, persanes, chinoises, japonaises, vénitiennes...et une large terrasse, " en temps normal " ensoleillé, où les hôtes peuvent se détendre en compagnie d'un vin blanc rafraîchi à souhait.

Simone Casabon (Le Taillan)