Le Château d'Arsac

 

carte

arsac

arsac

arsac

arsac

Chaque samedi après-midi, je vais rendre une petite visite au seul copain de fac qui me reste. Les deux autres bons copains sont morts il y a une quinzaine d' années, lui seul est encore là mais dans un état très triste de Parkinson avancé et de démence frontale. Il vit désormais dans une maison médicalisée à Arsac, à quatorze kilomètres du bourg de Taillan où il a sa maison et moi la mienne. La plupart de ses copains ont déserté, et il n'a plus que son épouse et moi comme visiteuses régulières.

Sur la route vers Arsac, il y a un château qui a, parait'il, neuf cents ans d' histoire. Il était en ruines et a été rénové en mille neuf cent quatre vingt six par son nouveau propriétaire. Une belle allée bordée d' arbres rangés comme à la parade, démarre en biais par rapport à la route sur laquelle je roule. Des plots à l' entrée de l' allée empêche d' aller plus loin, en voiture, mais pas à pieds. En avant donc ! Et je ne le regrette pas, ce château se mire dans un miroir d' eau, comme la Place de la Bourse à Bordeaux. Qui a copié ?

Evidemment, nous sommes en Médoc, alors ce château est un domaine viticole qui fut fondé au XIIème siècle. mais, il est aussi un lieu ouvert à la création artistique. Tout a commencé de manière un peu insolite. En mille neuf cent quatre vingt huit, en plein travaux de rénovation, sont venus : la directrice de la Fondation Peter Stuyvesant, et le directeur de Peter Stuyvesant France. Que venaient faire là les représentants d' une marque de cigarettes ? Depuis les années soixante, cette société avait constitué une collection d' oeuvres d' art contemporaines dans le but de les installer dans leurs usines afin d'apporter de l' émotion esthétique aux ouvriers qui y travaillaient.

Les chais du château intéressaient les visiteurs. Un accord fut conclu et, un an plus tard, eut lieu la première exposition nommée : Aventures dans l' Art. On y trouvait des oeuvres de Nikki de St Phalle, Robert Indiana et Karel Appel. C' était un coup d' essai, et l'exposition terminée les oeuvres repartirent aux Pays Bas. Et...tout le monde au château se sentit orphelin. Celui-ci avait' il perdu son âme ? (d'après le texte du propriétaire)

Alors, à partir de mille neuf cent quatre vingt dix, et pendant quatre ans, une exposition estivale fut organisée chaque année dans les chais et à l' extérieur. C' est ainsi que naquit le Jardin des Sculptures. J' en ai choisi trois qui symbolisent le vignoble : d' abord le Pot Rouge qui représente le savoir-faire du vigneron. Ensuite, l' Homme qui scrute les nuages, soulignant l' importance du temps qu' il va faire pour les viticulteurs. Et enfin, le Pouce levé symbole de l' indispensable présence humaine.

Sur le plan viticole, les vins du château d' Arsac bénéficient de la prestigieuse appellation Margaux. A votre santé !!!

Simone Casabon (Le Taillan)