Safari Médoc en Ecosse*

 

Ecosse

Ecosse

Ecosse

Ecosse

Ecosse

Ecosse

Ecosse

Ecosse

EDINBURGH ... HIGHLANDS ... ILE de SKYE ... Inverness ... Cannich ... Portnalong ... Fort William ... Loch Ness ... Glen Affric..Sgurr na stri ... Cuillin ... Minginish ... Quiraing … Stor … Ben Nevis ...

NATURE : Des lochs, des glens, des lacs, des bassins, des étangs, des lagunes et des moeres, des ballons, des mamelons, des collines, des parois dressées, des rochers découpés, des côtes escarpées, torrents, gaves et ruisseaux, eaux transparentes où se reflètent le ciel et ses nuages. Un univers incomparable de terres désertes où partout l’eau sourd, où la mer pénètre dans d’innombrables déchirures. Terre, ciel et eau.

RANDONNEES : Longues d’une dizaine, parfois d’une vingtaine de kilomètres, sans excès de dénivelé, puisque le Ben Nevis, que nous n’avons pas gravi, à 1343 m, les marches se déroulent sur des chemins de terre, des sentiers rocheux , caillouteux dans le lit des torrents, comportent des passages à gué, en posant le pied sur des pierres providentielles, des escalades de clôtures au moyen de passages de bois aménagés au-dessus des espaces de vie des moutons à tête noire et à longs poils, des sentes à flanc de colline, une descente à quatre pattes dans une faille, des évitements de tourbières, une ascension sur la neige poudreuse tombée la nuit… Que des délices pédestres.

GROUPE : Car, nous étions 13 : 7 individuels et 2 couples, 10 femmes et 3 hommes. Une majorité de quadra et quinquagénaires, quelques sexa et septuagénaires. Tous vaillants, à peine éclopés, tous décidés à marcher, à plus ou moins grimper, à respirer le grand air, à découvrir les Highlands, terres sauvages de roc, d’eau et de vent.

Un échantillonnage de la nature humaine :
des exubérants……… des taciturnes
des bavards des silencieux
des angoissés des calmes
des impulsifs des pondérés
des insomniaques des dormeurs
des adeptes du téléphone mobile………… des réfractaires
des alléchés de sucreries britanniques, de wiskys tourbés, de bières écossaises
des irréductibles de souvenirs touristiques, kilts, tartans, couvre-chefs en tout genre, peluches variées…
une expérimentation positive de ses propres compétences de vie sociale.

Il nous reste des images plein la tête, plein nos appareils, de cette Ecosse sauvage qui n’attend rien de personne mais offre, à qui veut prendre, une énergie incomparable dans ce pays de roches et d’eau cerné par la mer. Il nous reste beaucoup de reconnaissance envers celle qui, de main de maître, dans un parcours sans faille, nous a menés dans ces lieux hors du commun.

Huguette Hervieu (Grayan)

* compte rendu complet - Safari Médoc