Le plaisir de jouer dans la cour des grands !

 

carte

Musicos Fadas 1

Musicos Fadas 2

Musicos Fadas 3

Musicos Fadas 4

Musicos Fadas 5

Musicos Fadas 6

La musique fait partie intégrante de ma vie. J'ai suivi des cours de piano, mais l'instrument avec lequel je me sens vraiment en phase est la guitare qui embellit ma vie depuis trente ans. Ma préférence va avant toute chose à la chanson française : Ferrat, Brassens, Moustaki, Reggiani, Le Forestier, Cabrel... Liste non exhaustive pour ne citer que mes préférés.

Avec ma famille j'ai eu à cœur de créer un univers musical : ma fille jeune pianiste de dix ans d'expérience prend des cours de chant et mon fils étudie les percussions. C'est dire que nous sommes impliqués dans cette discipline, au point qu'en 2014 nous avons créé l'association Vivre en Musique pour participer au développement de la culture musicale à Lacanau et aux alentours. Jusqu'à présent, l'adhésion d'artistes d'âge très varié nous a permis de présenter quelques concerts dans les maisons de retraite et pour le Téléthon : nous savons pour l'avoir éprouvé et pour l'avoir vu sur le visage des autres la sensation merveilleuse d'être devant un public, de partager notre passion avec lui et de sentir un retour de sa part.

Mais je n'avais personnellement encore jamais pu jouer dans un ensemble. C'est ma rencontre avec Michel Larroche et Déa L’Hoëst qui m'a permis de concrétiser cette attente musicale. Michel, ancien chanteur classique et Déa, qui chante également et joue au violoncelle, avaient l'envie et le projet déjà bien avancé d'offrir au public un récital de ces merveilleuses chansons françaises à texte que l'on n'entend plus, hélas, que rarement. J'ai tout de suite accepté le projet de Concert Nostalgie qu'ils me proposaient.

Et voilà que je voyais enfin se réaliser mon rêve : jouer avec d’autres musiciens engagés, voire même des professionnels de haut niveau. Imaginez mon émotion d'être placé sur scène entre Marie-Pierre Desjoyeaux, pianiste mais aussi chanteuse lyrique ne dédaignant pas le jazz et la variété, et Richard Messyasz, contrebassiste. De recevoir les compliments et conseils de Claude Barrière, qui nous a enchanté avec des variations jazz sur le thème des feuilles mortes, lui-même musicien de mérite, jazzeur apprécié et premier basson à l’Orchestre national de Montpellier Languedoc Roussillon ! Tous, chacun à sa manière, avec bienveillance et simplicité, ont su entourer, si j'ose ainsi m'exprimer, les petits jouant dans la cour des grands. Car il faut bien le dire, nous ne sommes pas tous des pros, je suis juste un musicos, un musicien-amateur passionné.

C’était mon premier vrai concert sur scène, au sein d’un groupe à géométrie variable, certes, mais parti pour un voyage au long cours : les Musicos Fadas. Nous avons eu des lacunes, des imperfections, mais nous avons su offrir au public nombreux venu à Saint-Germain d'Esteuil une soirée mémorable avec beaucoup d'empathie partagée et le plaisir qui se lit dans les yeux !

Et, pour moi, un moment de vie exceptionnel.

André Hérédia (Lacanau)