Le Médoc : tradition et avenir

 

Bien entendu, quand nous pensons au Médoc, nous avons des images et des mots en tête: les appellations de vins mondialement reconnues (Margaux, Saint-Estèphe ... ), des stations balnéaires célèbres comme Lacanau, Soulac ... puis viennent des saveurs comme l'agneau de Pauillac, le grenier médocain, les pibales et maintenant également des gambas et des huîtres. Puis, des paysages divers se dessinent dans notre esprit: les petits ports côté gironde, les marais, les plages rectilignes, les vignobles, la forêt, le chapelet de lacs. Tous ces éléments forment, il est vrai, le Médoc mais le Médoc, c'est bien plus que tout cela. C'est un doux mélange entre la convivialité et l'authenticité, la douceur de vivre et l'aspect sauvage, les traditions et l'ouverture aux autres car il est clair que le Médoc en est devenir. A partir de là, tout est possible; toutes les initiatives sont bonnes et nombreuses. Et ce sont les médocaines et médocains (d'origine ou d'adoption) qui sont comin médocles porte-paroles et les ambassadeurs de cette belle région. De plus en plus, des restaurants, des hôtels, des lieux du patrimoine, des événements, des châteaux, des commerces ouvrent toute l'année.

Chacun à sa façon, contribue au développement et à la promotion du Médoc. C'est l'ensemble de toutes ces compétences qui façonnera le futur Médoc. Il y a plusieurs dizaines d'années, ma grand-mère, Madame Huguette Mothes, créait l'association Le Renouveau du Monde Rural qui gère des animations, des événements culturels et des voyages. Un élan de dynamisme pour le Médoc. J'espère, à mon humble façon, lui rendre hommage par le magazine Com'in Médoc qui rend lui-même hommage aux femmes et hommes qui font le Médoc d'aujourd'hui et de demain. Ce magazine c'est se ressourcer, se divertir, consommer gourmand, faire les boutiques, lire, sortir en famille, savourer et enfin se reposer !

Vanessa Carrat (Gaillan)