Atelier médocain

Anne Fontana


Pauillac
Production actuelle :

Mon meilleur souvenir du récital du 22 mai : le public à l'église de St-Christoly qui chante spontanément avec moi .


Ce n'est pas un secret : le chant lyrique est souvent difficile d'accès. Je me suis toujours évertuée à le rendre accessible. Mieux vaut commencer tôt : à l 'école. J'ai suivi la formation de musicienne intervenante à l'école, parallèlement à ma carrière de chanteuse. Cela me permet de monter des projets pédagogiques musicaux pour faire découvrir le chant lyrique aux enfants.

Je monte également des récitals qui permettent d'aborder le chant lyrique de façon originale et plaisante. C'est le cas du récital autour des Fables de La Fontaine, avec des dialogues entre la pianiste et moi, qui accentuent l'humour des Fables. « Avec le chant lyrique, on ne comprend pas les paroles !.. » : très bien, alors là vous comprendrez tout, puisqu'il s'agit des Fables les plus connues et que vous les connaissez presque par cœur (mais si, mais si.). Et oui, même si j'ai un trou de mémoire, il y a toujours quelqu'un dans le public qui peut souffler.

Bon d'accord, c'est un peu facile. Rassurez-vous, cela ne m'empêche pas d'être très exigente au niveau de l'articulation pour que les paroles soient bien compréhensibles. A cela s'ajoute une interprétation très expressive. J'espère ainsi faire partager cet art au plus grand nombre. La pianiste avec qui je travaille s'appelle Lise Lienhard. C'est une chance de l'avoir rencontrée, car elle est pétrie de qualités humaines et musicales.
It’s no secret : a song’s lyrics are often difficult to comprehend. I always encourage myself to make them approachable. It’s always preferable to start early at the school. I followed the training of a part-time drop-in musician to the school, parallel to my career as a vocalist. That enabled me to assemble educational and musical projects to discover the meaning of lyrics with the children.

I also assemble recitals which make it possible to approach the song’s lyrics in an original and pleasant way. It’s an example of the recitals from the Fables of the Fountain, with dialogues between the pianist and me, which accentuate the humour of the fables. “With the principal song, we have difficulty understanding the words!’’ However, despite this you will come to understand them, since it’s these best-known Fables which you know almost by heart (of course). And yes !, even if I were to have a memory lapse, there would always be someone in the public who could whisper them to me.

So, it’s agreed, it’s not difficult . Reassure yourself, that does not prevent me from being very demanding on the level of the enunciation, such that the words are fully comprehensible. To that is added a very expressive interpretation. I thus hope to share this art with the as many people as possible. The pianist with whom I work is called Lise Lienhard. It is a fortunate to have met her, due to her complementary personal and musical qualities.

translated by Guy Hooker